Logo de l'article titre qui performe
ARTICLES

Performer sur internet grâce au titre de votre article

Le titre de votre article est ce que Mona Lisa est pour le Louvre. Votre pièce maîtresse. Car oui, l’attraction d’un prospect sur votre site se fait en quelques secondes. D’un coup d’oeil, il sait s’il a envie de cliquer ou non. 

Écrire le titre de votre article avec impact fait toute la différence entre une publication consultée et une autre laisser de côté. 

Alors, si à votre tour, vous souhaitez devenir le roi des titres, je vous conseille de garder vos yeux rivés sur ce texte. 

C’est parti !

Promettre, ton titre fera

Ah la promesse !

Pour le philosophe Nietzsche, la promesse est l’un des éléments fondamentaux de la spécificité humaine.

Et ici, le titre joue le rôle de bénéfice pour le lecteur. 

Si tu me lis, je t’offre la possibilité de gagner en compétences, de t’enrichir, de maigrir … bref, le lecteur y gagne une plus-value.

Il y a des mots ou des phrases types qui connotent ce gain. 

Par exemple :

  • « Comment gagnez rapidement …» 
  • « Vendez vos compétences plus cher grâce à »
  • « Comment rédiger un article de qualité en 5 étapes ? »
  • « Atteindre vos objectifs avec [nom du produit] »
  • « Comment convaincre son premier client …»
  • « Bénéficiez d’une visibilité sur internet avec … »

L’adverbe « comment » est une bonne base pour promettre à ses lecteurs une plus-value. 

Par la suite, il suffit de compléter le restant du titre qui résume le contenu de votre article. 

Suggérer la nouveauté

Le dernier Iphone, la dernière console vidéo ou encore le dernier modèle de voiture. 

Qui n’est pas excité par la nouveauté ? 

Nous aimons la nouveauté car elle est synonyme d’évolution. Car nous vivons dans une société qui carbure aux changements. 

Et ce besoin est un parfait allié pour égayer votre titre d’articles. 

Par exemple :

  • « Découvrez les dernières lunettes à la mode »
  • « Connaissez-vous la méthode pour écrire un article en une heure top chrono ? »
  • « Comment cette nouvelle application révolutionne votre productivité »
  • « Pourquoi cette opportunité d’investissement … »

Ici, le titre est un effet de levier émotionnel. Le but est de réveiller sa curiosité. S’il ne clique pas, il risque de rater quelque chose. 

Que votre titre promettre une plus-value ou suggère une nouveauté, celui-ci ne doit pas dépasser 70 caractères. 

Au-delà, il ne rentrera pas dans le méta-titre de Google.

Résultat, le titre perd de son impact, au risque de ne pas avoir le clic du lecteur.

Exemple :

Trouver le titre de son article quand on n’a pas d’inspiration

Il m’arrive parfois d’être en panne d’inspiration pour rédiger un titre d’article. Voici trois solutions pour trouver le sien. 

1. Prendre une feuille de papier

À l’ancienne, prenez un stylo et une feuille puis noter tous les mots qui vous viennent à l’esprit. 

Dans l’une de ses vidéos, Stan Leloup (Marketing mania) disait écrire pas moins d’une vingtaine de titres avant de trouver celui qui fonctionne. 

Écrivez, rayez, essayez, recommencez. 

2. S’aérer l’esprit

Lorsque vous écrivez, vous n’avez pas besoin de faire du présentéisme devant votre ordinateur lorsque l’inspiration est à zéro. 

Profitez de quelques minutes de marches pour trouver l’inspiration. C’est en mouvement que le corps fait ses plus belles créations. 

Et surtout, notez-les quand elles arrivent.

3. S’inspirer des autres

Plagiez, c’est mal. S’inspirer, c’est bien. 

Titre de journaux, articles de blogs, newsletter, revues de magazines, ou encore pancartes routières. Nous sommes en contact permanents avec les titres. 

Peut-être même que dans les derniers jours, vous êtes passés à l’action grâce à un titre aguicheur. 

Vos yeux sont exposés en permanence au marketing. Et souvent, c’est toute une équipe éditoriale qui « brainstorm » sur LE titre qui va convertir.

Donc, profitez-en pour vous en inspirer.

EN CONCLUSION

Une fois n’est pas coutume, un article assez court mais qui va à l’essentiel d’un bon titre pour vos articles. 

Pour plus de conseils à leurs sujets, écrivez-moi en commentaire ou via Linkedin.

Alan, rédacteur de titre, mais pas que. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *